Communauté de donateurs

 

empreinteComment dire… Comment vous dire… Comment honorer les dons que vous faites pour que l’oeuvre existe. Dialogue avec le Printemps…

C’est l’heure ici de faire mosaïque. Mosaïque humaine de votre générosité. Ces pages à suivre se veulent une galerie. Extraits de votre essence. Instantanés que je reçois de vos vie et que je peins dans une phrase. Une seule. Celle qui vous habille. Une phrase et une photo, rien n’est de trop. Galerie d’instantanés… portraits d’éternités ! Gratitude de vous laisser saisir ainsi par ma plume… Avec ma tendresse…

Et pour toi qui veux contribuer à l’oeuvre, un clic te sépare maintenant de cette communauté de donateurs. Pour quoi, pour qui ? Mon cœur saura trouver les mots pour toi. A moi, le don du clic(hé). A toi le clic du don.

 

En cliquant sur la photo du prénom, tu trouveras le texte complet…

emmanuellemariebenedictececile              jud-et-jul         didierthomas delphine remy

jean alexjerome

benedicte-j pierre-elie  Frédérique

FrancoisAlexandraAudrey C

CatherineAymericBrigitte

Marie PierreJérome DRomain

Andréa Xavier J.png Evelyne D

Thierry C  Gwenaelle Olivier.png

Annie et Jean Yves.png  Laurence et nicolas  Anne

Gwendal   Alex T    Jérome C 

Pascale M

 

 

(*) Livre-Don : livre offert par l’auteur et la communauté de donateurs à l’ensemble de la communauté de lecteurs selon les liens de « l’économie du don » qui permettent à chacun de choisir librement sa place 🙂 : en savoir plus…

26 réflexions sur « Communauté de donateurs »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

« Qui peut reconnaître, au milieu de l’hiver, la branche morte de l’endormie ? Rien ne les distingue, si ce n’est dans l’au-profond de l’écorce, ce torrent d’incandescence (…) » — Extrait de Dialogue avec le Printemps

%d blogueurs aiment cette page :